Conseil Arctique : sa place dans le futur de la gouvernance de l’Arctique [en]

JPEG

La Fondation Walter et Duncan GORDON et le Centre Munk pour les Affaires globales de l’Université de Toronto ont organisé les 17-18 janvier 2012 une conférence sur "le Conseil Arctique : sa place dans le futur de la gouvernance de l’Arctique".

© Gordon Foundation - JPEG

L’ambassadeur Philippe ZELLER a été invité à y participer et à y présenter les vues de la France, Observateur au Conseil Arctique depuis 2000.

La France considère que le Conseil Arctique est un forum unique qui a permis, depuis sa création en 1996, le renforcement du dialogue et de la coopération entre les Etats arctiques et les représentants des populations autochtones sur l’avenir de la région et le bien- être des populations.

La France est très présente en Arctique et coopère depuis de nombreuses années avec les Etats arctiques en matière scientifique, académique et économique.

La nomination par le Président de la République Nicolas SARKOZY, en mars 2009, de M. Michel ROCARD, ancien Premier ministre et spécialiste reconnu des questions polaires, comme Ambassadeur pour les Pôles, illustre notre volonté d’intensifier notre dialogue avec les Etats membres et les Participants Permanents du Conseil Arctique.

La région est aujourd’hui confrontée à de nouveaux défis qui ne pourront être relevés qu’avec un renforcement de la coopération entre les Etats arctiques et les utilisateurs responsables de la région. Tels sont les messages que l’ambassadeur Philippe ZELLER a délivré aux participants à la Conférence.

Pour en savoir plus :

- La conférence, programme, intervenants, webdiffusion (site Walter and Duncan Gordon Foundation)

Dernière modification : 25/01/2012

Haut de page