La France au Canada Ambassade de France à Ottawa
fontsizeup fontsizedown

 français    English  

Accueil » L’Ambassade » Les services » Service pour la Science et la Technologie » Le Service » FAQ

Je suis enseignant-chercheur en France et je souhaite prendre un congé sabbatique au Canada, quelles aides puis-je espérer trouver ?

Il n’existe pas d’aide nationale. Il vous faudra traiter cette question avec votre établissement d’accueil.


Existe-t-il des programmes de financement pour appuyer un stage d’une semaine en France ?

Non, aucun programme proposé par la France ne prend en charge de stage si court.


Puis-je envoyer ma candidature le jour même de la date limite ?

Oui, le cachet de la poste fait foi pour tous les envois de candidature, qu’il s’agisse du FFCR.


Les Sciences Humaines et Sociales sont-elles admises comme candidates au FFCR ?

Oui, au même titre que les autres disciplines citées sur la page d’accueil de la rubrique FFCR.


L’ambassade dispose-t-elle d’un service offrant des prix avantageux sur les billets d’avions ?

Non.


Une lettre officielle d’une université ou un relevé de notes peut-il remplacer un diplôme ?

Dans certains cas exceptionnels et notamment pour des raisons de délais, le service scientifique peut accepter ce genre de pièce justificative. Néanmoins, nous vous recommandons fortement de plutôt nous fournir les copies de vos diplômes.


Comment trouver un stage post-doctoral ou un stage d’ingénieur au Canada ?

Les services de l’Ambassade de France au Canada ne gèrent pas les demandes de Français. En revanche, voici quelques suggestions et recommandations pour vous aider à trouver votre stage et remplir les formalités préalables.

  • Pour trouver un stage dans une entreprise canadienne, vous pouvez vous reporter à la base de données des entreprises canadiennes, organisée en répertoires spécialisés, disponible à l’adresse suivante : cliquez
  • Vous pouvez également contacter les organismes suivants pour obtenir la liste, payante, des filiales d’entreprises françaises au Canada :
    • Chambre de commerce et d’industrie française au Canada : cliquez
    • Union des Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’Etranger : cliquez
    • UbiFrance : cliquez
  • L’Association France-Canada présente une synthèse aussi complète que possible des bourses, stages, et emplois saisonniers qui sont offerts au Canada. Ces offres proviennent à la fois du gouvernement français, du gouvernement canadien, de l’Association France-Canada, et d’un certain nombre d’organismes privés ou publics français et canadiens : cliquez
  • L’Office Franco-Québecois pour la Jeunesse (OFQJ), organisme bi-gouvernemental de coopération, soutient les jeunes Français de 18 à 35 ans qui souhaitent réaliser un projet professionnel au Québec : stage en entreprise, participation à un événement, mission exploratoire, production artistique, chantier, etc. Il guide, conseille et donne des moyens et des pistes pour décrocher un stage, un emploi à durée déterminée : cliquez
  • Enfin, la France et le Canada ont signé, le 3 octobre 2003, un accord visant à favoriser la mobilité des jeunes entre ces deux pays leur permettant :
    • d’acquérir un perfectionnement sous couvert d’un contrat de travail, d’approfondir leurs connaissances de la langue, de la société, de la culture de l’autre pays
    • d’accomplir une partie de leur cursus universitaire dans un établissement de l’autre pays dans le cadre d’un accord inter-universitaire,
    • d’accomplir dans l’autre pays un stage pratique en entreprise prévu dans le cadre de leurs études ou de leur formation,
    • d’exercer une activité professionnelle pendant leurs vacances universitaires,
    • d’effectuer un séjour de découverte touristique et culturelle dans l’autre pays, tout en étant autorisés à travailler pour compléter leurs ressources Pour être admis à bénéficier du présent accord, les jeunes doivent être âgés de 18 à 35 ans révolus à la date du dépôt de la demande, et résider en France (pour les demandeurs Français) ou au Canada (pour les demandeurs Canadiens).

Pour en savoir plus sur cet accord, consultez la rubrique "mobilité" du site internet de l’Ambassade du Canada en France : cliquez


L’ambassade accepte-elle les candidatures spontanées pour un stage ou un emploi ?

Non, l’effectif étant de taille fixe, les postes ne se libèrent qu’au moment où l’un des titulaires achève sa mission.
- Pour les postes contractuels de volontaires internationaux, consultez le site du CIVI : cliquez
- Pour les emplois et carrière au sein du Ministère des Affaires étrangères, consultez la rubrique Emplois : cliquez

En ce qui concerne les stages dans le réseau diplomatique et consulaire français au Canada, un nombre très limité de places est offert. Si vous êtes intéressé, il faut vous porter candidat auprès du bureau responsable des candidatures et de la sélection des candidats :

Ministère des Affaires Etrangères
Bureau de la Formation PLC/F
23 rue La Pérouse
75775 PARIS CEDEX 16

Aucun stagiaire ne peut être accepté directement par l’Ambassade ou ses services rattachés, pour des raisons de sécurité et d’assurance.


Mis à jour le 18 avril 2011


publié le 21.02.2013

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS