Instruments de coopération universitaire [en]

Le SST aide au développement de partenariats fondés sur les deux missions des établissements d’enseignement supérieur que sont la formation et la recherche en s’appuyant sur les accords et structures tels que :

Les échanges « simples » d’étudiants

Les échanges d’étudiants ne sont pas des doubles diplômes mais peuvent y conduire. Les étudiants sont choisis et inscrits par leur université d’origine. L’accord met en place des mobilités croisées d’étudiants canadiens et français qui valident leur diplôme au terme du cursus pour lequel ils sont inscrits dans leur université d’origine uniquement. Les échanges d’étudiants peuvent évoluer vers des cursus intégrés et prévoir des mobilités simultanées d’étudiants canadiens et français. Une convention spécifique doit détailler les mécanismes de reconnaissance.
Le cursus intégré est très proche du double diplôme.

Les doubles diplômes et diplômes conjoints

Les doubles diplômes et diplômes conjoints concernent initialement des groupes limités d’étudiants et renforcent l’excellence de diplômes existants.
Pour en savoir plus sur les doubles diplômes et diplômes conjoints, consulter notre page dédiée.

Les partenariats multilatéraux

Il existe plusieurs types de partenariats multilatéraux. L’Ambassade promeut particulièrement les appels d’offre de l’Union Européenne programme EU-Canada dans le cadre du 7ème Programme cadre de recherche et de développement (PCRD).
Les partenariats multilatéraux sont soumis aux mêmes exigences d’excellence académique et d’ingénierie universitaire que les doubles diplômes.
Les partenariats développés dans le cadre du programme EU-Canada peuvent évoluer vers des Masters et doctorats Erasmus Mundus Canada.

Les codirections de thèse

Les codirections de ne sont pas des diplômes conjoints (cotutelles) ; l’étudiant n’obtient qu’un seul doctorat. Le doctorant a deux directeurs de thèse, l’un français l’autre canadien. Elles ne génèrent aucun financement dédié.

Les cotutelles internationales de thèse

Les cotutelles internationales de thèse constituent un des éléments-clefs de la politique du Service pour la Science et la Technologie visant à développer les liens universitaires et scientifiques entre la France et le Canada.

La cotutelle internationale de thèse est une formation doctorale proposée par deux établissements d’enseignement supérieur aboutissant à la délivrance d’un double diplôme ou d’un diplôme joint de doctorat. Le travail de recherche du doctorant est encadré par deux directeurs de thèse, un dans chaque établissement partenaire.

Pour en savoir plus sur les cotutelles de thèse (fonctionnement, financements, explications en vidéos), cliquez sur la page dédiée de notre site internet .

La politique de bourses

- Pour en savoir plus, cliquez ici

La promotion de l’enseignement supérieur français

Mené par l’Espace CampusFrance Canada la promotion de l’enseignement supérieur français vise à valoriser l’excellence scientifique et universitaire française.

Conformément aux objectifs de la coopération universitaire, la promotion s’oriente en priorité vers les étudiants de niveau master et doctorat.

Les aides au lancement de projets HORS QUEBEC

Le Service pour la Science et la Technologie peut prendre en charge des voyages pour aider des partenaires potentiels à explorer la faisabilité de partenariats structurés. Les attributions ne sont ni automatiques ni récurrentes : les projets sont soumis à l’évaluation du Conseiller Scientifique. La disponibilité éventuelle de crédits ne se substitue jamais à la qualité des projets. Un appui logistique pour faciliter les partenariats peut se substituer à un appui financier.

Pour tout renseignement sur les projets impliquant les provinces suivantes :

- Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan : s’adresser à Mathieu Leporini, attaché scientifique au Consulat général de France à Vancouver.

- Manitoba, Ontario (hors Ottawa) : s’adresser à Kayathiri Ganeshamoorthy

- Ottawa, Provinces maritimes : s’adresser au secrétariat

Dernière modification : 15/01/2015

Haut de page