La recherche et l’innovation aujourd’hui

État des lieux

En 2008, les dépenses en recherche et développement (R&D) représentaient 1.81% du PIB.

Sur les 23,8 milliards $PPA investis dans la R&D :

  • 47,8% provenait du secteur industriel ;
  • 32,8% des gouvernements fédéral et provinciaux canadiens.

Concernant l’exécution de la recherche (Source : OCDE) :

  • 9 % provient de la recherche gouvernementale et fédérale ;
  • 36% provient de la recherche universitaire ;
  • 54% provient de la recherche industrielle.

La recherche universitaire canadienne est subventionnée (Source : AUCC) :

  • à 17% par les industriels ;
  • à 20% par le gouvernement provincial ;
  • à 47% par le gouvernement fédéral.

Bien que la recherche universitaire ne soit subventionnée qu’à 17% directement par les industriels, les demandes de financements faites auprès des organismes et agences de financement de la recherche gouvernementaux ou provinciaux nécessitent souvent l’appui d’un partenaire industriel ; ceci explique les liens étroits qui existent entre les universités et le monde industriel.

Du reste, on estime que les 10,4 milliards Can$ investis en 2007 dans la recherche universitaire ont contribué pour environ 60 milliards Can$ à l’économie canadienne notamment par la mise en place de centres de transfert des technologies provinciaux ou universitaires pour les universités les plus importantes (Source : The Globe and Mail, 23 oct. 2008, « University research critical during crunch, flaherty says » p. A6).

En 2006, 27 zones métropolitaines ayant une forte composante « recherche », tout domaine confondu, ont été recensées au Canada (Source : ResearchInfosource). Le tableau ci-après liste ces 20 premières zones.

Zones métropolitaines à forte composante "recherche" au Canada - JPEG

Zones métropolitaines à forte composante "recherche" au Canada

Organisation de la recherche

La figure ci-après présente l’organisation de la recherche hors industrie au Canada. Industrie Canada, et plus particulièrement sa section "sciences et innovation", est l’agence principale d’orientation de la recherche. D’autres ministères tels que Ressources Naturelles Canada ou Pêche et Océans Canada peuvent également dans leurs spécialités respectives donner des orientations sous le contrôle du bureau du Premier Ministre.

Le financement de la recherche publique et académique au Canada - JPEG

Le financement de la recherche publique et académique au Canada

La valorisation de la recherche au Canada

Le Canada développe aujourd’hui une politique de valorisation de la recherche, de nombreux efforts sont réalisés notamment au sein des universités et des provinces afin d’accroitre le transfert technologique. On peut citer par exemple :

  • les structures de transfert technologique des universités,
  • les parcs universitaires de recherche qui se sont regroupés en association,
  • l’alliance pour la commercialisation des technologies canadienne,
  • le programme des réseaux de centres d’excellence.

Mis en ligne le 14 juin 2011

Dernière modification : 21/02/2013

Haut de page