Séminaire France-Canada sur la recherche en Biologie du Sport [en]

JPEG

Séminaire France-Canada sur la Recherche Biomédicale appliquée aux Performances Humaines

Du 4 au 7 juin 2013
Université de Calgary



L’ambassade de France et l’université de Calgary organisent conjointement un séminaire scientifique du 4 au 7 juin sur la Recherche Biomédicale appliquée aux Performances Humaines. Ce séminaire se tiendra sur le campus de l’université de Calgary, dans la faculté de Biologie du Sport.

Présentation et Objectifs


Ce séminaire offre l’opportunité de développer les liens entre chercheurs français et chercheurs, moniteurs de sport et étudiants canadiens de l’université de Calgary. Sur proposition de l’ambassade de France, la faculté de Biologie du Sport accueillera cet évènement qui touche aussi les scientifiques des autres facultés (Génie, Médecine, Science), les collègues de l’enseignement supérieur et des domaines de recherche stratégiques (Cerveau et Santé Mentale, Contusion Cérébrale, Mieux Veillir) à travers le campus. Cette rencontre permettra d’encourager la transdisciplinarité entre les scientifiques et les moniteurs de sport dans les domaines de la santé, de bien-être et des performances humaines. Elle ouvre aussi à renforcer les collaborations stratégiques déjà établies avec la France afin d’amplifier la coopération internationale entre la France et le Canada.

Le séminaire inclura des présentations de chercheurs français et de l’université de Calgary dans leurs domaines d’intérêt mutuels. Une phase d’échange libre entre les scientifiques sera aussi inclue. En plus de l’opportunité pour les scientifiques de présenter leurs travaux et d’identifier de nouveaux axes de collaboration, les étudiants et post-doctorants y trouveront un moment propice pour développer leur réseau. Enfin, le troisième jour du séminaire sera consacré sur les perspectives de collaboration avec des visites de laboratoires et une présentation outils de collaboration de l’ambassade de France au Canada (bourses de mobilité de chercheur et d’étudiants, cotutelles, soutien de nouvelles collaborations de recherche). Après identifié des synergies possibles entre chercheurs ou étudiants, cette dernière session permettra d’envisager de nouveaux programmes d’échanges étudiants et des projets de recherche transatlantiques.

Plus d’info sur la page internet dédiée


Article rédigé le 14 mai 2013

Dernière modification : 21/07/2016

Haut de page